LES DRAKKAHÏRS

Au nord des forêts et montagnes des terres sauvages, on y trouve des terres gelées ou l’hiver y est permanant, il y a peu d’habitants et les conditions de vie sont extrêmes.

Plus loin, à la côte nord, on y trouve le mystérieux Détroit des morts. On raconte qu’à cet endroit se cache un ordre secret, un endroit consacré ou un puissant sorcier y aurait établi sa forteresse. Au plus sombre de l’hiver, l’armée des morts tente chaque année de pénétrer dans le monde des vivants.

Les peuples du Nord sont en guerre perpétuelle contre ce qui afflue de ce détroit. Draugr, liches, Golem et Trolls de glace sont le quotidien des Drakkahïrs, des hommes et femmes guerriers, robustes, forts et sans peur. Ils vivent à l’embouchure du Détroit des morts et sont le principal rempart contre cette menace. Ils ont construit un mur afin de s’assurer la victoire et d’autres peuples voisins se joignent régulièrement à eux pour protéger leurs territoires. Peuples rustres aux bas instincts, la bravoure, la fierté et la force sont ce qui compte le plus à leurs yeux.

Les Drakkahïrs sont le peuple le plus grand et puissant des terres du nord. Habitant la grande cité de Drakk, leur rôle, de génération en génération est de protéger les terres du nord. Les autres tribus barbares sont tributaires et redevables des Drakkahïrs. Chaque chef de clan prête allégeance au roi Drakkahïrois nommé Khan Drakko.

Portant le plastron de cuir clouté de pièces de métal et de maille, parés de fourrure épaisses trophées de chasse et de guerre, les guerriers démontrent régulièrement leur force dans l’arène ensanglantée. En se battant entre eux ou contre une créature faite prisonnière ils prouvent leur courage. Il s’agit d’un passage incontournable pour chaque guerrier qui se respecte. Les combats sont toujours terribles, le perdant sort de l’arène les pieds devant, dans le coma, les spectateurs acclament le combat en scandant «deux hommes rentrent, un seul sort ! » Pendant ses joutes l’hydromel, l’hypocras et la bière coulent à flot.

Les Khan de clan et le Khan Drakko se réunissent régulièrement en un conseil pour décider de leur avenir commun. Un Khan, chef de clan, peut à tout moment provoquer le Khan Drakko en duel pour prendre sa place.

Mais l’avenir tout tracé des Peuples nordiques vient tout juste de prendre un grave tournant. Le Detroit des morts à récemment gagné en puissance, une armée dix fois plus puissantes qu’aucune des armées jamais envoyés jusqu’alors pris la route des Terres glacées. Les Nordiques se sont donné cœur et âme dans la bataille. Pendant sept jours et sept nuits, les boucliers, haches et cris de rage ont retentit sur la muraille de Raz-Hal-Guhr, devant la cité de Drakk ! À l’aube du dernier jour, le royaume des morts envoya sont plus terrible assaut, des Démons de Faraguhte, Démons sorcier mi-homme mi-bête aux ailes écarlates, la défaite fût cinglante, la plupart des Nordiques y laissèrent leur vie dans le sang et les larmes.

Halfgar, le Khan Drakko, dû sonner la retraite pour sauver le peu de survivant nordique encore capable de fuir. Ils s’enfuirent vers le sud, laissant, le cœur serré, leurs terres natales aux mains des démons et autres abominations, alors trop nombreuses…

Après près de cents jours de marche, la désormais petite tribu Drakkahïr arrive tant bien que mal à l’orée de la grande forêt. La décision de pénétrer la forêt et de s’y installer est alors prise. Pour la plupart des barbares, c’est la première fois qu’ils voient une forêt comme celle la, le dépaysement est totale. Alors qu’ils avancent prudemment dans l’obscurité de la végétation dense, ils aperçoivent un village fortifié. Ils décident d’installer le campement non loin de la…